la circulation de notre sang

LE SANG

C'est un tissu qui circule dans un système clos, l'appareil circulatoire. Un homme de 70 kg a environ 5 à 6 litres de sang, ce qui représente à peu près 10% du poids total de son corps.

Le sang est constitué :

- d'un liquide : le plasma
- d'éléments figurés :
- les globules rouges et blancs,
- les plaquettes sanguines.

Selon sa teneur en oxygène, il est de couleur rouge plus ou moins foncé.

LE PLASMA :

C'est la fraction liquide du sang. Il contient 90% d'eau et 10% de substances dissoutes ( sels minéraux, substances organiques ...)

LES GLOBULES :

Les globules rouges ou hématies:

Au nombre de 4 à 5 millions par mm3, ils se présentent sous la forme de disques bi-concaves constitués de 70% d'eau et 30% d'hémoglobine.

La propriété essentielle de l'hémoglobine est la fixation des gaz sous la forme de combinaisons instables. Ainsi, l'oxygène O2 est fixé sous forme d'oxyhémoglobine, au niveau des poumons. L'oxyhémoglobine se dissocie ensuite dans les différents tissus de l'organisme auxquels elle cède son oxygène.

L'oxyhémoglobine se charge alors en gaz carbonique CO2 sous la forme d'une combinaison dissociable, la carbohémoglobine qui sera conduite aux poumons ou le sang va se réoxygéner.

L'hémoglobine peut aussi se combiner avec d'autres gaz , par exemple l'oxyde de carbone avec qui elle donne la carboxyhémoglobine.

Cette combinaison est très stable et entraîne l'asphyxie. Voilà pourquoi il est vital que la prise d'air du compresseur qui va remplir d'air comprimé la bouteille du plongeur soit placée à l'abri des émanations des gaz d'échappement des voitures, des bateaux ou du compresseur lui-même.

Les globules blancs ou leucocytes:

Plus gros que les globules rouges mais moins nombreux (8000 par mm3 de sang), ils sont incolores et très mobiles. Ils participent à la défense de l'organisme :

- en migrant vers la région agressée. Pour s'y rendre, ils traversent la paroi des vaisseaux et détruisent les cellules mortes et les corps étrangers.
- en sécrétant des anticorps.

Les plaquettes sanguines :

Au nombre de 400 000 par mm3 de sang, de constitution très fragile, leur durée de vie n'excède pas dix jours, elles s'agglomèrent entre elles en formant un caillot lors de la coagulation.

LA CIRCULATION

Elle est constituée par des vaisseaux sanguins distribuant le sang à tous les organes.

Sur leur trajet une pompe : le coeur. Il reçoit le sang par des veines et le refoule par des artères puis des artérioles aboutissant à des capillaires.

A) LE COEUR

Situé dans la cavité thoracique, il pèse chez l'adulte environ 270 g et effectue entre 60 et 80 pulsations par minute. Le coeur est divisé en deux parties par une cloison, chacune d'entre elle, elle-même partagée en deux cavités : l'une supérieure, l'oreillette, qui reçoit le sang et l'envoie à l'autre, inférieure, le ventricule, qui, en se contractant, chasse le sang hors du coeur.

Le coeur est donc formé de 4 parties : deux oreillettes, deux ventricules.

Chaque oreillette communique avec le ventricule du même côté par une valvule qui permet au sang de passer dans le ventricule, mais l'empêche de revenir dans l'oreillette au moment de la contraction cardiaque.

Nous avons donc en réalité, deux coeurs :
- un coeur droit, rempli de sang foncé chargé en gaz carbonique;
- un coeur gauche, rempli de sang vermeil, riche en oxygène.
Étroitement accolés l'un à l'autre, ces deux coeurs paraissent n'en faire qu'un seul.

B) LES VAISSEAUX :

Les vaisseaux sont de trois types :

- les artères, amenant le sang du coeur aux organes.
- les veines, ramenant le sang des organes au coeur.
- les capillaires, entre les deux.

Trajet parcouru par le sang :

La petite circulation :

Venant de l'oreillette droite, le sang passe dans le ventricule du même coté. Les contractions du ventricule droit envoient le sang dans l'artère pulmonaire qui pénètre dans les poumons et s'y ramifie en capillaires pulmonaires. Ces derniers se rassemblent en veines pulmonaires qui aboutissent à l'oreillette gauche.

Le cycle est ainsi bouclé, mais notons déjà la différence qui existe entre le sang artériel et veineux de la grande et de la petite circulation (oxygéné dans les artères de la grande et les veines de la petite circulation, contenant du gaz carbonique dans les artères de la petite et les veines de la grande circulation)

La grande circulation :

Du ventricule gauche, part l'aorte. De l'aorte, se détachent des artères qui se rendent dans toutes les parties du corps.

Les artères deviennent de plus en plus petites et se ramifient en capillaires.

Les capillaires se réunissent en vaisseaux de plus en plus gros : les veines. Ces dernières se rassemblent finalement en deux grosses veines : les veines caves (supérieure et inférieure) qui se jettent dans l'oreillette droite. Les veines provenant des viscères abdominaux (estomac, intestin,...) aboutissent à une grosse veine, la veine porte, qui traverse le foie d'où elle ressort pour rejoindre la veine cave inférieure.

C) LE POULS

Onde de choc née dans l'aorte lors de la contraction du ventricule gauche et transmise par le sang

 

  

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site