Les échanges respiratoires

Les echanges respiratoires

Pour se contracter normalement, le muscle a des besoins en dioxygène qu'il faut satisfaire, il produit du dioxyde de carbone qu'il faut éliminer du muscle. Au cours d'un effort physique, le rythme respiratoire s'accelere, la temperature corporelle augmente. Les muscles réalisent avec le sang des echanges qui varient selon leur activité. Richement irrigués ils prélèvent en permanence dans le sang du dioxygène et y rejettent du dioxyde de carbone.

La synthèse de l'ATP nécessaire à l'effort musculaire exige l'apport d'oxygène, et l'elimination de CO2 par le système cardiorespiratoire. Cet echange s'effectue en quatre phases : ventilation alveoaire, transfert alveo-capillaire, transport des gaz par le sang et distribution du sang aux muscles.

Durant l'effort, la frequence respiratoire s'accroit, de meme que le volume courant qui peut atteindre 60% de la capacité vitale. Le temps expiratoire et la durée totale de la respiration sont réduits. A faible puissance, c'est l'augmentation de volume courant qui intervient tandis que la frequence s'accroit lors d'exercices lourds.

Ventilation alveolaire :

La ventilation est à l'origine d'echanges gazeux entre les alveoles et l'air ambiant; elle implique qu'il existe un gradient de pression entre les alveoles et l'atmosphere.

La ventilation correspond à l'ensemble des phenomenes autorisant les échanges gazeux lors de la respiration pulmonaire (élimination de gazcarbonique et absorption d'oxygène contenu dans l'air).

On distingue la respiration pulmonaire alveolaire pulmonaires et la ventilation artificielle correspondant à la respiration artificielle et enfin la ventilation maxima qui correspond au volume d'air maximal pouvant être ventilé (respiré) volontairement par un individu pendant une minute (habituellement de l'ordre de 120 litres).

http://pst.chez-alice.fr/svtiufm/images/alveole.gif

Transport des gaz par le sang :

Le CO2 est transporté dans le sang sous 3 formes : CO2 dissous, bicarbonates (HCO-3) et combiné aux protéines pour former des composé carbaminés. Comme le CO2 est 20 fois plus soluble que l'O2, cette forme joue un rôle significatif dans le transport du CO2. Elle represente 5% du CO2 transporté dans le sang veineux et 10% du CO2 éliminé par les poumons (c'est à dire la difference arterio-veineuse).

H2CO3 se forme à partir de CO2 et H2O, lentement dans le plasma et rapidement dans les globules rouges grâce à la presence d'anhydrase carbonique (AC). HCO-3 se dissocie ensuite en HCO-3 et H+ : HCO-3 sort du globule rouge en echange de Cl- alors que H+ reste dans le globule rouge où il se lie à l'hemoglobine d'autant plus facilement qu'elle est désoxygénée (effet Haldane).

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site